titregenredate
PaysanPaysan
performance agricole2025
Monsieur l'ArbitreMonsieur l'Arbitre
documentaire chorégraphique2024
PlagiatPlagiat
performance documentaire2023
La vie secrète des vieuxLa vie secrète des vieux
pièce à obsolescence relative2023
Pur-SangPur-Sang
spectacle équestre2022
L.B.O. - Centre d'art à l'EHPAD de Saint-BaldophL.B.O. - Centre d'art à l'EHPAD de Saint-Baldoph
centre d'art2021
Gardien PartyGardien Party
performance2021
Renault 12Renault 12
film2020
Boule à neigeBoule à neige
performance documentaire2020
L'Acteur fragileL'Acteur fragile
performance2020
Ce que la vie fait à la politiqueCe que la vie fait à la politique
performance2019
Duras & PlatiniDuras & Platini
performance2019
La DisputeLa Dispute
performance documentaire2019
C’est la vieC’est la vie
performance documentaire2017
STADIUMSTADIUM
performance documentaire2017
Conversation avec Alain CavalierConversation avec Alain Cavalier
performance2017
PrisonPrison
performance carcérale2016
Corps de balletCorps de ballet
film/installation2016
Moi, Corinne DadatMoi, Corinne Dadat
performance documentaire2015
Les gagnantsLes gagnants
performance2015
Cultiver l'échecCultiver l'échec
performance2014
Finir en beautéFinir en beauté
performance documentaire2014
Corps de balletCorps de ballet
édition2014
SheepSheep
pièce chorégraphique2012
Mourir sur FacebookMourir sur Facebook
pièce virtuelle pour adolescents2011
A l'abri de rienA l'abri de rien
pièce de théâtre2010
A l'abri de rien (2010)
image du projet

Et alors écrire un texte sur la mort n’a rien d’anodin. C’est le seul événement réellement définitif. Simplement il ne faut pas se tromper de but. Ne pas regarder le temps passé mais se concentrer sur le temps qu’il reste. J’avais 10 ans quand Tadeusz Kantor créait La classe morte. J’ai 30 ans en 2010 mais avec la mort de ma mère j’ai pris 10 ans de plus. J’ai donc 40 ans et il ne me reste plus que 10 ans à vivre car j’ai décidé de mettre un terme à tout ça à 50 ans. Parce que c’est un chiffre rond et que c’est important les chiffres ronds. Il me reste alors 10 ans pour faire un classement de ceux que je pleurerai du plus fort au moins fort. Alors En 1 j'ai mis ma mère, même si j’ai longtemps hésité avec mon fils, en deux (…) et puis je garderai quelques larmes pour des accidents éventuels.

Quelqu'un veut m'expliquer pour qui je dois pleurer ? Quelqu'un peut m'expliquer pour qui je dois pleurer ?

  • image abri_02_210323242047_v.jpg
  • image abri_03_210323242052_v.jpg
  • image abri_04_210323242056_v.jpg
  • image abri_05_210323242100_v.jpg
  • image abri_06_210323242103_v.jpg
  • image abri_210323242106_v.jpg