titregenredate
PaysanPaysan
performance agricole2025
Monsieur l'ArbitreMonsieur l'Arbitre
documentaire chorégraphique2024
PlagiatPlagiat
performance documentaire2023
La vie secrète des vieuxLa vie secrète des vieux
pièce à obsolescence relative2023
Pur-SangPur-Sang
spectacle équestre2022
L.B.O. - Centre d'art à l'EHPAD de Saint-BaldophL.B.O. - Centre d'art à l'EHPAD de Saint-Baldoph
centre d'art2021
Gardien PartyGardien Party
performance2021
Renault 12Renault 12
film2020
Boule à neigeBoule à neige
performance documentaire2020
L'Acteur fragileL'Acteur fragile
performance2020
Ce que la vie fait à la politiqueCe que la vie fait à la politique
performance2019
Duras & PlatiniDuras & Platini
performance2019
La DisputeLa Dispute
performance documentaire2019
C’est la vieC’est la vie
performance documentaire2017
STADIUMSTADIUM
performance documentaire2017
Conversation avec Alain CavalierConversation avec Alain Cavalier
performance2017
PrisonPrison
performance carcérale2016
Corps de balletCorps de ballet
film/installation2016
Moi, Corinne DadatMoi, Corinne Dadat
performance documentaire2015
Les gagnantsLes gagnants
performance2015
Cultiver l'échecCultiver l'échec
performance2014
Finir en beautéFinir en beauté
performance documentaire2014
Corps de balletCorps de ballet
édition2014
SheepSheep
pièce chorégraphique2012
Mourir sur FacebookMourir sur Facebook
pièce virtuelle pour adolescents2011
A l'abri de rienA l'abri de rien
pièce de théâtre2010
L'Acteur fragile (2020)
image du projet

Texte et conception Mohamed El Khatib
Avec Éric Elmosnino

Photo : Yohanne Lamoulère

Il s’appelle Éric Elmosnino. Il dit un texte face au public. Ce texte parle de lui, mais il n’en est pas l’auteur. Il a été écrit par Mohamed El Khatib. En jouant ainsi sur le double décalage lié au fait d’exposer sa propre histoire mais en utilisant les mots d’un autre, Mohamed El Khatib propose sa propre version de ce que Diderot décrivait comme le « paradoxe du comédien ». Par ce geste, il met l’acteur dans une situation à la fois limpide et complexe dans la mesure où il s’agit pour celui-ci d’être soi-même tout en étant un autre, puisqu’on ne sait jamais exactement lequel des deux parle. De la part du comédien, qui après s’être lancé dans le théâtre presque par hasard « pour les beaux yeux d’une copine » a fini par incarner Serge Gainsbourg au cinéma, cet exercice d’équilibriste témoigne d’une virtuosité aussi discrète que remarquable.

Hugues Le Tanneur

Écouter la fiction radiophonique (France Culture, une série documentaire de Mohamed El Khatib)